Catégorie sélectionnée

Films

  • Films

    Stella

    Le temps retrouvé Stella, film de Sylvie Verheyde, traite d’un thème sinon classique, du moins déjà vu sur les écrans de France : la pré-adolescence sur fond de seventies parisiennes. Alors on…

  • Films

    Les misérables

    Cet étrange objet du déni Les misérables, « coup de poing », « électrochoc », « cinéma-guérilla » : de Libé à Valeurs actuelles, les critiques parlant du film de Ladj Ly rivalisent de louanges (et de clichés).…

  • Films

    Little Odessa

    « Si je t’oublie Jérusalem… » Little Odessa, le premier film de James Gray, est un jeu de piste à questions multiples tournant autour d’un même thème : le judaïsme, ou plutôt, l’identité juive.…

  • Films

    Ad astra

    Le nouveau western Qui se risquerait aujourd’hui à mettre cinématographiquement ses pas dans ceux de Kubrick, conjuguant dans un même film odyssée spatiale, anthropologie et aventure intérieure ? James Gray, bien sûr, avec…

  • Films

    L’attentat

    Esquives et faux-fuyants Siham, palestinienne mariée à Amine, chirurgien arabe israëlien, se fait exploser dans un restaurant de Tel Aviv, tuant 17 personnes dont 11 enfants. Son mari va tenter de comprendre…

  • Films

    Le locataire

    Certains films de Polanski expriment un univers étrange, univers d’un sujet psychotique projetant sur le réel ses propres failles. Le locataire, joué par Polanski lui-même, condense tous les éléments de la psychose…

  • Films

    Douleur et gloire

    « Qui chantent les transports de l’esprit et des sens. » C’est un cliché répertorié qui inaugure le dernier film d’Almodovar, autoportrait filmé du réalisateur : l’artiste, même au faîte de sa gloire, souffre. Aucune…

  • Films

    There will be blood

    Ethique protestante et esprit du capitalisme Beurk les vilains Américains, dès l’origine barbouillés de péché capitaliste, et, qui, de cette immorale genèse, ne peuvent qu’hériter d’un destin de damnés : comme Daniel, le…

  • Films

    Timbuktu

    Abderrahmane Sissako lave plus blanc. Alors voilà : on nous l’a vendu et archivendu, ce film, comme un chef d’œuvre dénonçant la barbarie islamiste, comme un geste puissamment politique, bref, comme du…